L'utilisation de la théorie de l'information en psychologie
PDF

How to Cite

Bertelson, P. (1961). L’utilisation de la théorie de l’information en psychologie. JORBEL - Belgian Journal of Operations Research, Statistics, and Computer Science, 2(3), 27-48. Retrieved from https://www.orbel.be/jorbel/index.php/jorbel/article/view/517

Abstract

Apres un rappel sommaire des bases de la théorie des communications, l'auteur décrit les applications qui ont été faites du langage et des procédés de quantification propres à cette théorie dans deux domaines de la psychologie expérimentale: celui des temps de réaction et celui des jugements absolus. Il constate que de part et d'autre. Des hypothèses d'invariance particulièrement simples ont d'abord reçu des confirmations partielles, qui ont provoqué un véritable engouement, mais qu'ensuite, lorsque ces hypothèses se sont révélées trop simples, on a assisté à un mouvement de désaffection pour la théorie elle-même. Il rappelle qu'il s'agit d'une théorie formelle, dont la valeur n'est pas liée a la validité d'hypothèses particulières formulée dans son langage, et qu'en fait, elle permet de formuler des hypothèses plus générales que celles qui ont d'abord été mises à l'épreuve.

PDF